| More
04-02-2010 02:03 14:03

L’Alliance pour les droits de la vie dénonce "le conformisme" du rapport

 

La Croix - 3 février 2010

L’Alliance pour les droits de la vie (ADV) a dénoncé, hier, un rapport « consternant par son conformisme dans ses constats comme dans ses préconisations ». L’association juge les réponses imaginées par l’Igas inappropriées. Elle déplore le choix du « toujours plus de contraception et de campagnes pour la promouvoir », qu’elle juge inefficace. De même, la multiplication des interventions en milieu scolaire n’est pas une solution, selon l’ADV, qui y voit le risque de « banaliser la relation sexuelle précoce, sans mettre en valeur les dimensions d’affectivité et de responsabilité ». Plus généralement, alors que la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, s’est engagée hier à « renforcer sur tout le territoire le réseau des centres de planification et d’éducation familiale » et à « revaloriser, en 2010, d’au moins 10 % la tarification des IVG chirurgicales dans les établissements de santé », afin de faciliter l’accès à l’IVG des mineures notamment, l’Alliance pour les droits de la vie rappelle que l’avortement est d’abord un « drame social ». Pour l’association, « l’urgence est d’aider les femmes enceintes à éviter l’IVG ».


3 Commentaires

Page 1 sur 1 1

#3 Monique a écrit le 05-02-2010 14:21 answer

Plus de trente ans de remords avant de pouvoir en parler ... et trouver enfin l'apaisement. Je ne souhaite cela à personne ....

#2 allart a écrit le 05-02-2010 13:52 answer

aidons plutot les familles qui font des enfants et qui ont du mal a joindre les deux bouts devant tant d'augmentations pour le quotidien ça suffit surtout que celà devient du n'importe quoi attention au personnes qui le font souvent des mineurs sans autorisation parentale

#1 Martine Popo a écrit le 05-02-2010 12:41 answer

Nous vivons dans une société de consommation qui banalise tout, jusque la sexualité! Mais cette consommation là conduit malheureusement, par défaut de contraception à des grossesses non désirées, donc à des demandes d'IVG de plus en plus nombreuses. Ne serait-il pas temps et urgent de revenir à des échanges de "vie intérieure saine" basés sur l'amour véritable et le respect de l'autre qui passe naturellement par le respect de soi-même

Réagissez à cette actualité